آخر الأخبار :
محلية
جهوية
وطنية
دولية
اقتصاد
ثقافة و فن
شخصيات
مقالات الرأي
الأكثر تصفحا
الأرشيف لسنة 2019
إثأخجسأ
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 
 
انضم الينا على فيسبوك
- كاتب المقال : mouter - الاثنين 07 أكتوبر 2019 - 11:17:22
عدد المشاهدات عدد المشاهدات
نشر الخبر في :

Olivier Perreau s’empare du Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan






Olivier Perreau s’empare du Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan

Le premier week-end du circuit marocain vient de s’achever dans les installations de la Garde Royale de Tétouan, et quelle apothéose ! C’est sur un Prix relevé dessiné par Uliano Vezzani que les cavaliers du CSI4*-W se sont affrontés en cet après-midi ensoleillé, épreuve qui a fini par sacrer le Français Olivier Perreau et sa fidèle GL Events Venizia d’Aiguilly.
Ils étaient soixante-huit au départ de ce Prix à 1,60m en deux manches, dont le temps a été l’un des pièges en début d’épreuve, notamment pour le cavalier Marocain Ali Al Ahrach qui, malgré son parcours parfait, s’est vu pénaliser d’un point. Parmi eux, seulement le meilleur quart, soit dix-sept couples, s’est qualifié pour la seconde manche. Contrairement à l’épreuve majeure de la veille, les compteurs n’étaient pas remis à zéro, les douze compétiteurs ayant bouclaié un parcours initial parfait se sont donc battus pour arracher la victoire du Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan, 1ère étape du Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Le premier double sans-faute sera signé par le Brésilien Felipe Amaral, en selle sur Première Carthoes BZ, avec un très bon chronomètre de 49,08 secondes, réussissant ainsi à mettre assez de pression sur la plupart de ses poursuivants et les pousser à la faute. Mais c’était sans compter sur la délégation tricolore, qui a réussi à qualifier ses cinq représentants dans cette manche au chronomètre. Deux d’entre eux seront plus rapides. Tout d’abord Emeric George et son fidèle Chopin des Hayettes, le couple vainqueur du Grand Prix de Rabat de l’année précédente, qui boucleront leur seconde manche en un temps de 46,65 secondes. Enfin, Olivier Perreau, avant-dernier à s’élancer dans l’arène réussira à abaisser une fois de plus le chronomètre sans toucher aucune barre en signant le temps record de 45,15 secondes.
« C’est la deuxième année où je viens au Morocco Royal Tour, et je suis ravi de revenir. Le programme est bien pensé, tout est bien pensé pour les chevaux comme pour les cavaliers. Le chef de piste est vraiment bon. Il nous a concocté un parcours technique et fautif, mais que ne mettait pas les chevaux dans le rouge. J’ai vu qu’Emeric allait très vite lorsque j’attendais pour rentrer en piste, j’ai donc essayé de faire le maximum sans pousser trop ma jument et en restant calme, parce que j’ai parfois à prendre un peu trop de risque et à faire faute (rires). Ma jument est rapide, et je peux lui faire confiance dans son respect sur ces hauteurs. Elle veut toujours bien faire.
C’est le quatrième Grand Prix que la jument remporte, en plus du Saut Hermès qu’elle a gagné au mois de mars dernier. Ces performances m’ont vraiment tiré vers le haut. J’avais peur que ce soit un coup de chance, mais ma jument a été très régulière toute l’année, je suis vraiment très content. Après la Coupe des Nations de Rabat et le Grand Prix d’El Jadida, notre prochain objectif sera d’arriver le plus en forme possible au Grand Prix Coupe du monde de Lyon », confie le cavalier français.
La première étape de l’édition 2019 se conclue ainsi sur de magnifiques moments de sport, avant de se poursuivre à Rabat dès jeudi prochain pour un CSIO qui s’annonce haut en couleur. Au programme, le Prix de la deuxième étape du Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la Coupe des Nations, qui sauront ravir les spectateurs à Dar Es Salam, à Rabat.
Prix du CSI1* : Une nouvelle victoire pour Emanuele Gaudiano !
Après un premier parcours difficile ne qualifiant que cinq cavaliers au barrage, c’est l’Italien Emanuele Gaudiano qui s’impose pour sa quatrième victoire du week-end, avec son tout bon cheval de sept ans, Calgary 87. A la seconde place, nous retrouvons le cavalier marocain Anas Badr et Con Tenor, suivis de la Suissesse Bettina Schnyder avec Carlchen 80.

متابعة: الانـــارة نيـــوز
Alinaranews.net






رابط مختر للخبر تجده هنا http://alinaranews.net/news11182.html
أضف تعليق

أضف تعليقك




جهة طنجة تطوان الحسيمة
من المرئيات
سياسة
مجمتع
رياضة
حوارات
تحقيقات
صحة
حوادث